Les entrepreneurs prospères semblent disposer de réseaux très solides. Ils entretiennent des relations à la fois avec des investisseurs, des conseillers et des employés potentiels. Il est en effet bien plus facile pour ceux qui disposent de réseaux solides de bénéficier d’investissements, de recueillir de conseils judicieux et d’engager de meilleurs collaborateurs. On désigne ces éléments sous le nom de « capital social ».

Pour ceux qui se demandent ce que signifie le mot « capital » dans le terme « capital social », Porter Gale résume l’essentiel de la question dans cette citation :

 « Votre réseau fait votre valeur nette ».

Le capital social est souvent désigné par les termes « réseau », « statut » ou un mélange des deux.

Le fait que vous ayez cliqué sur cet article me laisse supposer que vous vous interrogez sur la manière la plus efficace de développer votre capital social. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’abord d’expliquer ce qu’est réellement le capital social.

Qu’est-ce que le capital social ?

Le capital social représente la somme de la puissance financière, du prestige et du réseau de l’ensemble des personnes que vous pouvez solliciter. Votre capital social repose sur la puissance de chacune des formes de capital de l’ensemble de vos contacts.

Selon Pierre Bourdieu, le capital social correspond à la taille du réseau de relations que l’on peut mobiliser efficacement, laquelle dépend en outre du volume du capital (économique, culturel ou social) détenu par ces contacts.

Si vous tenez à établir un réseau efficace, vous avez intérêt à éviter de vous adresser à n’importe qui. En effet, le réseautage performant nécessite une sélection minutieuse des personnes avec lesquelles vous interagissez, sans perdre de vue le besoin de nouer un nombre suffisant de contacts.

7 conseils pour un réseautage efficace

Le réseautage est une question d’équilibre entre la quantité et la qualité. Les quelques conseils pratiques qui suivent contribueront à améliorer l’efficacité de votre réseau :

1. Ne mangez jamais seul

Dans son livre « Ne mangez jamais seul » (Never Eat Alone), Keith Ferrazzi pose comme principe la nécessité de toujours s’entourer d’au moins un interlocuteur pour le déjeuner et le dîner. Si vous parvenez à rencontrer – en moyenne – 2 nouvelles personnes par jour en adoptant cette stratégie (et si vous l’appliquez aussi bien pendant les jours ouvrables que pendant le week-end), vous aurez fait la connaissance de plus de 700 personnes dans le courant d’une seule année.

Cela signifie que vous aurez rencontré plus de 14 000 contacts au bout de 20 ans et que vous aurez probablement bâti l’un des réseaux les plus solides parmi tous vos amis.

J’ai moi-même recouru à cette stratégie, quoique dans une mesure moins extrême, et j’ai été agréablement étonné par les résultats.

2. Participez à des événements de réseautage

En tant qu’entrepreneur (ambitieux), les événements de réseautage auxquels vous pouvez participer sont nombreux : concours de présentation, « fuck up nights », tables rondes, sommets et festivals dédiés aux start-ups.

Je vous recommande vivement, dans la mesure du possible, d’optimiser votre temps sur scène lors de ces événements. Ce faisant, vous inciterez un plus grand nombre de personnes à vous contacter après votre présentation, votre table ronde ou votre discours d’ouverture.

Il est à présent très facile de s’assurer un créneau pour présenter sa startup, même lors d’événements réputés. Quoi qu’il en soit, je vous conseille d’assister à ce genre d’événement et de discuter avec diverses personnes, même si vous n’êtes pas un orateur.

Si votre mission est bien définie, vous êtes à même d’approcher directement les gens et de leur parler de vos objectifs et de vos défis. En revanche, si vos objectifs sont plus variables, il est préférable d’entamer des conversations longues et profondes plutôt que de multiplier les conversations courtes et superficielles.

3. Impliquez-vous sur les réseaux sociaux

Le fait de créer un lien avec un groupe diversifié de personnes constitue l’essence même de la création d’un réseau solide et de l’acquisition du capital social. C’est pourquoi la fréquentation de sites sociaux tels que Twitter peut être source d’investissements supplémentaires, par exemple.

Il ressort de plusieurs études que les employés qui utilisent Twitter sont porteurs de meilleures idées que ceux qui ne fréquentent pas la plateforme. Par ailleurs, l’engagement sur Twitter, surtout s’il se traduit par des mentions de la part d’autres startups, présente une corrélation notable avec le succès en termes de financement.

Compte tenu de votre statut et de votre marque personnelle, les personnes avec lesquelles vous créez des liens sur les médias sociaux se montrent très ouvertes et rapides dans leurs réponses et sont susceptibles d’enrichir votre réseau.

4. Rejoignez les réseaux et des communautés

Le 21ème siècle marque l’ère des réseaux et des communautés. À l’heure où les frontières physiques ont tendance à perdre de leur pertinence, les lieux virtuels tels que les communautés Slack et Discord servent de point de ralliement pour les personnes partageant les mêmes objectifs et intérêts.

Dans le domaine de l’entrepreneuriat, il existe des réseaux tels que Sigma Squared Society, EWOR, Y-Combinator, Founder’s Forum et Entrepreneurs’ Organization. Ces derniers vous offrent la possibilité d’entrer en contact avec différentes personnes et de développer votre capital social.

En règle générale, ces réseaux visent à favoriser l’accès simultané aux investisseurs, aux conseillers, aux clients et à d’autres entrepreneurs. Bien souvent, un rythme de réunion hebdomadaire ou mensuel est exigé par ces réseaux, ce qui s’avère fort utile pour bâtir un réseau solide.

5. Devenez un créateur de contenu

Si vous voulez passer à la vitesse supérieure en matière de réseautage, lancez un blog ou une chaîne YouTube ou passez à l’action sur LinkedIn et d’autres sites sociaux. La finalité est de susciter l’intérêt des personnes qui vous suivent et de les inviter à faire partie de votre communauté.

Cette stratégie figure parmi les plus efficaces parmi celles évoquées jusqu’à présent. Comme vous énoncez clairement vos objectifs dans le contenu que vous créez, vous filtrez automatiquement les personnes qui sont intéressées par le contenu de votre communauté.

6. Renouez avec des personnes à qui vous n’avez pas parlé depuis longtemps

La plupart des personnes qui pratiquent activement le réseautage pensent qu’elles sont sans cesse tenues de renouer avec les personnes qu’elles côtoient déjà. C’est faux.

Le ravivement des liens fragilisés, à savoir les personnes avec lesquelles vous n’avez pas parlé depuis longtemps, peut apporter plus de valeur. D’une part, vos relations gagnent en contentement puisque le contact se fait après une longue période et, d’autre part, il y a de fortes chances que ces personnes vous présentent de bonnes opportunités.

 Ce dernier point peut paraître un peu contre-intuitif, mais il est tout à fait logique : vous communiquez en permanence avec vos amis et vous êtes tous connectés les uns aux autres, ainsi qu’à d’autres personnes. Vous êtes donc déjà au courant de ce qui se passe dans votre réseau proche.

En revanche, lorsque vous vous adressez à des personnes à qui vous n’avez pas parlé depuis un certain temps, il est probable qu’elles aient à leur tour accès à d’autres personnes à qui vous n’avez pas parlé depuis un certain temps. Cette situation peut déboucher sur des opportunités bien plus intéressantes.

7. Comblez les fossés sociaux

Si vous parvenez, en tant qu’entrepreneur, à jouer le rôle de médiateur entre les réseaux, vous ne tarderez pas à vous imposer comme l’un des principaux médiateurs de votre secteur.

Cette approche confère au réseautage une troisième dimension – la question n’est pas seulement de déterminer le nombre et la puissance des personnes avec lesquelles vous vous mettez en relation, mais aussi la structure de leurs réseaux.

Dès lors, moins les liens entre les réseaux de ces personnes sont nombreux, plus votre position dans votre réseau sera renforcée.

Conclusion

La constitution d’un capital social peut représenter l’un des facteurs les plus déterminants de votre réussite.

Les points abordés dans cet article sont de nature à vous apporter une aide précieuse dans votre quête de réussite.

Gardez à l’esprit que la qualité et la quantité de votre réseau sont toutes deux primordiales. Le fait de se fixer un objectif clair lors de la constitution d’un réseau contribue fortement à en améliorer les résultats.

Nous nous efforçons par le biais de nos articles de fournir un maximum de contenu gratuit et utile. Si vous souhaitez vous pencher en profondeur sur le réseautage, nous vous recommandons de vous inscrire à notre EWOR Academy. Au cours de cette formation, vous aurez l’occasion d’établir un réseau avec des entrepreneurs et fondateurs d’entreprises prospères similaires.

Si vous avez apprécié ce contenu, n’hésitez pas à vous connecter à Daniel Dippold sur LinkedIn !

Une remarque ou une question à propos de cet article ? Laissez-nous un commentaire !

About the author
Daniel Dippold

J'ai créé Emoti, qui mesure l'intelligence émotionnelle sur la base d'ondes sonores, Unlimitix, un coach IA sensible aux émotions et capable de vous aider à perdre du poids, EWOR, une école et une plateforme mondiales facilitant le processus de création et de gestion d'une entreprise, et Sigma Squared Society, la plus grande communauté au monde de jeunes entrepreneurs de moins de 26 ans. Je suis consultant auprès de grandes entreprises et de gouvernements (locaux) avec pour objectif d'exploiter la puissance des données et de déployer de manière pratique des applications d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle (consultez https://newnow.group).

Sign up to our Newsletter