Sommaire

Si vous êtes doué en technologie et fasciné par le potentiel de cette dernière à améliorer la qualité de vie dans le monde, cet article est pour vous.

Nous nous sommes entretenus avec Leonard Dorlöchter pour évoquer ce qui anime sa motivation vis-à-vis de sa startup de crypto-monnaie, Peaq Technology GmbH. Captivé par l’avenir prometteur de la technologie et ses usages possibles dans la société, Leonard vise à réaliser l’énorme potentiel de l’espace florissant de l’économie des objets (EoT) et de la machine economy comme prochaine étape évolutive de notre monde axé sur l’argent.

Intéressant, n’est-ce pas ? Découvrez dans cet article les idées brillantes de Leonard et comment la technologie peut aboutir à une société plus juste pour le plus grand nombre.

Qu’est-ce que la « machine economy » ?

La tendance sans cesse croissante de la machine economy est due au fait que les machines gagnent en intelligence et en capacité d’exécution des tâches. À mesure que les machines automatisent davantage les tâches dans le cadre de nos progrès, les humains devront travailler moins. En d’autres termes, la machine economy est une économie qui fonctionne sans l’intervention de l’homme.

Prenons un exemple plus concret : les voitures à conduite autonome. Elles constituent l’une des machines les plus avancées et dont la croissance est la plus soutenue. Les voitures peuvent se déplacer toutes seules et pourraient même proposer des trajets aux utilisateurs à l’avenir, ou utiliser l’argent qu’elles génèrent pour financer l’autoréparation, les trajets vers les stations de recharge, etc.

Cela dit, la machine economy et Peaq ne seraient pas là où elles sont aujourd’hui sans le recours à la blockchain.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Pour mieux appréhender le fonctionnement de Peaq sur un réseau blockchain, nous avons demandé à Leonard de préciser la définition de ce concept. Pour lui, la blockchain est une « infrastructure numérique neutre ».

Cela signifie que la blockchain relie tous les aspects des plateformes centralisées et les exploite sur un réseau décentralisé. Par conséquent, il est possible pour tout le monde d’observer, d’identifier et d’effectuer des transactions sans avoir besoin de recourir au fournisseur de la plate-forme en tant qu’ « intermédiaire ». Voilà pourquoi la blockchain a le potentiel d’apporter un changement radical à notre monde centralisé, comme en témoigne son application au web 3.0.

Qu’est-ce que le web 3.0 ?

Pour bien comprendre ce qu’est le web 3.0, il convient de retracer brièvement l’histoire d’internet.

L’évolution du web

Au moment de son apparition, le réseau internet était fortement décentralisé. De nombreuses personnes hébergeaient des serveurs, y chargeaient des informations et les rendaient accessibles au public. Cette génération d’internet alimentée par les utilisateurs est connue sous le nom de web 1.0.

Compte tenu des limites du web 1.0, le web 2.0 a été instauré pour produire les capacités qui caractérisent le web tel que nous le connaissons aujourd’hui. Néanmoins, pour que le web 2.0 fonctionne, des opérations massives sont menées pour faire marcher les applications et les fonctions que nous adorons utiliser. Cela signifie que l’assistance individuelle aux utilisateurs n’est plus possible. Par conséquent, le réseau internet est devenu très centralisé et contrôlé par de grandes entreprises, car elles disposent des ressources nécessaires et de la capacité à assurer la convivialité.

Prenons l’exemple de Facebook. Ce géant des médias sociaux exploite un énorme centre de données pour assurer le fonctionnement de son site web. Or, son réseau est une infrastructure numérique hautement centralisée et non neutre.

Quel est le lien entre la blockchain et le développement du web 3.0 ?

Grâce à la blockchain, le web 3.0 renoue avec la décentralisation du web 1.0 tout en offrant des fonctionnalités, une logique commerciale et des applications sophistiquées qui rivalisent avec les réseaux sociaux du web 2.0.

Un autre avantage de la blockchain réside dans sa capacité à résoudre le problème actuel de centralisation des back-ends (autrement dit, la partie d’une application qui est responsable de son fonctionnement). Là encore, c’est le mode de fonctionnement décentralisé de la blockchain qui rend cela possible.

Pour résumer, l’objectif du web 3.0 est de renforcer la neutralité de l’interface du web 2.0.

La blockchain rend le réseau internet et l’infrastructure numérique plus accessibles et plus démocratiques. De ce fait, nul ne peut s’en mêler car il s’agit d’une interface neutre. Avec l’application de la blockchain au cadre du web 3.0, les actifs d’un individu seront transférés en toute transparence.

L’importance de la blockchain et de la décentralisation

De nos jours, les machines autonomes gagnent du terrain, mais il est encore difficile pour elles d’interagir avec leur environnement. En revanche, une fois qu’elles auront été optimisées, les avantages en vaudront la peine. Voici quelques-uns de ces avantages :

 Souveraineté des données

La blockchain peut reconquérir la souveraineté des données en accordant aux utilisateurs—et au final à toutes les machines—le contrôle des back-ends de données ou de la manière dont leurs données seront monétisées.

Au lieu de disposer de différentes identités ou informations de connexion pour les sites et les applications, le web 3.0 propose une identité autonome. Cette identité singulière peut servir à se connecter à toutes sortes de sites et d’applications.

Plutôt que de confier l’utilisation et le stockage de toutes les informations relatives à votre compte à une entreprise, comme Google par exemple, le web 3.0 n’accorde ces informations qu’à vous. Cela signifie que vous pouvez monétiser et avoir le contrôle total de vos données à la place d’une grande entreprise. En ce sens, Leonard note que nous assisterons à une redistribution du réseau internet au profit des personnes et non plus des grandes entreprises.

Une expérience internet améliorée

Au bout du compte, nous bénéficierons d’une expérience internet améliorée et plus décentralisée. Les consommateurs auront ainsi plus de liberté de choix quant à l’utilisation de leurs données et de l’espace commun. Ils seront par ailleurs mieux à même de tirer profit de leurs données.

Développement des services

Imaginez que vous puissiez louer des voitures privées par l’intermédiaire d’un service décentralisé de partage de voitures. À l’heure actuelle, seules des plates-formes particulières, comme WeShare en Allemagne, proposent des services de covoiturage. Or, un service de covoiturage décentralisé permettrait à une personne n’utilisant pas sa voiture de la louer et de la sécuriser via la blockchain.

Tokénisation des services

Dans le web 3.0, les individus auront la possibilité de tokeniser leurs services, notamment dans le domaine de la musique et de l’art. Cela leur permettra d’accroître leurs profits en éliminant la plate-forme intermédiaire qui distribue leur travail et leur demande une part des bénéfices. 

Comment la machine economy nous aide-t-elle en définitive à aboutir à une société meilleure ?

Leonard admet que l’idée d’une machine economy semble quelque peu effrayante, vu que les gens pourraient perdre leur emploi. Mais comme les grandes entreprises possèdent et gèrent l’ensemble de la machine economy, il est essentiel d’envisager la décentralisation.

Peaq cherche à faciliter la participation à la création de la valeur de la machine economy. Selon ses propres termes, « Peaq veut démocratiser la création de valeur de la machine economy, où un individu peut également participer ».

Il convient de mentionner que les individus sont susceptibles de bénéficier de plus de temps libre tout en disposant de ressources financières suffisantes dans le cadre d’une machine economy. Un tel scénario semble trop beau pour être vrai, mais Leonard pense que la machine economy est très prometteuse.

Conseils de Leonard pour se lancer dans ce secteur

Les secteurs du web 3.0 et de la machine economy, qui connaissent une évolution fulgurante, sont en pleine effervescence. Leonard estime qu’il est préférable de commencer par appréhender ce qui existe et ce qui n’existe pas à l’heure actuelle. Ensuite, il faut creuser et décider des questions à aborder.

Il conseille à toute personne peu familière de ce secteur de se renseigner avant d’y pénétrer. Peut-être qu’une autre personne a déjà mis en œuvre vos idées ou apporté une solution aux problèmes que vous souhaitez aborder.

Réfléchissez aux aspects du web 3.0 qui vous interpellent le plus. Identifiez des projets connexes, rejoignez-les et apprenez-en le plus possible. Les informations concernant ce projet devraient être publiques, étant donné qu’il est en open source.

Dès que vous aurez obtenu un aperçu solide et compris la dynamique, identifiez les défis que vous voulez relever et que vous pouvez aborder en toute confiance.

Conclusion

Si vous vous intéressez à la décentralisation et à son potentiel, c’est le moment idéal pour vous lancer, car nous n’en sommes encore qu’aux prémices. Vous apprendrez et réaliserez tant de choses.

En tant qu’entrepreneur, le passage à la machine economy et au web 3.0 peut sembler dissuasif dans un premier temps, mais avec un peu de chance, vous verrez que les avantages en valent la peine.

Want to start and grow your own business? We have the perfect solution for you. We built a platform with over 17 courses designed by serial entrepreneurs to help you build a sustainable business. You will get access to hundreds of resources, tools, legal templates, and much more. Save time and money and become more successful by subscribing to our EWOR Platform. What are you waiting for?

Sign-up now!

A propos de EWOR

EWOR est une école conçue par les meilleurs professeurs, entrepreneurs, et leaders de l'industrie européens. Nous éduquons et encadrons de jeunes innovateurs pour les aider à créer des entreprises à succès.

En apprendre plus

Sommaire

Nos cursus

Fellowship

Un cursus exclusif et sponsorisé de 10 mois visant à vous aider à monter votre propre entreprise à impact.

En apprendre plus

Academy

Un cursus en ligne de 8 semaines pour apprendre comment monter une entreprise avec un impact environmental ou social positif et durable.

En apprendre plus

Platform

Apprenez à concevoir, prototyper, tester et lancer votre entreprise à impact avec plus de 17 leçons pour vous aider à commencer.

En apprendre plus

Abonnez vous à notre newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Suivez nous

About EWOR

EWOR is a school conceived by Europe’s top professors, entrepreneurs, and industry leaders. We educate and mentor young innovators to launch successful businesses.

Learn More

Our Programs

Fellowship

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Academy

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Platform

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses to help you start off.

Learn More

Newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Recommended

Comment devenir un créateur de contenu à succès

Avez-vous l’intention de vous lancer dans la création de contenu, ou êtes-vous déjà dans cette...

Comment le monde universitaire peut vous aider à créer votre propre entreprise

Si vous tentez de vous décider entre le monde universitaire et l’entrepreneuriat, vous êtes entre...

Les quatre piliers pour élaborer de meilleurs business models

Avez-vous déjà cherché à savoir comment transformer vos propres idées en une entreprise florissante ?...

Accomplir les choses : 5 étapes pour une meilleure gestion du temps

Une journée peut se révéler bien brève si vous avez beaucoup de choses à faire....

Qu’est-ce que le capital social et en quoi est-il important?

Les entrepreneurs prospères semblent disposer de réseaux très solides. Ils entretiennent des relations à la...

Comment fonder une entreprise de biotechnologie en tant que doctorant

Êtes-vous un étudiant en technologie, en sciences de la vie ou en chimie, et porteur...

Follow Us

Want to start and grow your own business?

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses.

Get access to over 300 resources including pitch-decks, investor term sheets, and contracts.

Rate this article

daniel

Daniel Dippold

Michael