Sommaire

Si vous tentez de vous décider entre le monde universitaire et l’entrepreneuriat, vous êtes entre de bonnes mains.

Nous nous sommes entretenus avec Johannes King pour évoquer son passage de la physique au monde des start-ups. Il nous a expliqué comment son passé universitaire contribue à façonner ses projets et à faire de lui un meilleur entrepreneur.

Johannes a entamé ses études de physique après le lycée, décrochant successivement une licence, un master, puis un doctorat en physique des astroparticules à haute énergie. « La question me passionnait vraiment à l’époque, et je me voyais bien mener une carrière scientifique, sans le moindre doute », a-t-il déclaré. « En réalité, je me préparais à une carrière de chercheur tout au long de mes études universitaires. Par la suite, j’ai fait mon doctorat et je me suis vite rendu compte que ce n’était pas exactement ce que je voulais faire ».

Il a expliqué que la résolution de problèmes et la recherche de nouveaux concepts et idées lui plaisaient, et pourtant, la recherche proprement dite ne le passionnait pas suffisamment pour réussir dans son domaine. Après quelques mois d’études postdoctorales, Johannes s’est heurté à un problème : « Je ne savais pas ce qui pourrait me passionner d’autre. Alors je me suis dit, « Bon, je fais quoi maintenant ? ».

La transition du monde universitaire vers d’autres domaines

Ce sentiment de doute est un mal courant chez les titulaires d’un doctorat. « Vous passez tout ce temps dans cette tour d’ivoire, coupé de tout et de la réalité », il est difficile d’y échapper, a reflété Johannes.

Nombreux sont ceux qui pensent qu’un doctorat scientifique ne leur a rien appris sur le plan pratique. « Si vous êtes charpentier, vous avez des compétences. Lorsque vous terminez votre apprentissage de charpentier, vous offrez vos services à des personnes qui ont besoin de charpentiers, alors vous faites votre travail.  Mais évidemment, personne ne se demande « Bon, nous avons besoin d’un physicien des astroparticules pour nous parler de la physique des astroparticules », a plaisanté Johannes.

Cela dit, le monde universitaire permet en réalité d’acquérir de nombreuses compétences non techniques et transférables, qui sont très utiles dans d’autres domaines ainsi que pour la gestion et le commerce, a-t-il expliqué. Que ce soit l’autogestion d’un projet, l’organisation de votre temps, la présentation de projets (par exemple lors de conférences) ou la constitution de réseaux, votre expérience universitaire peut constituer un atout considérable dans le cadre de vos expériences futures dans différents domaines.

Après quelques recherches, Johannes a réalisé que de nombreuses voies s’offraient à lui après ses études :

  • Le journalisme. Johannes a envisagé le journalisme scientifique, un domaine où ses diplômes auraient été très utiles. Le journalisme spécifique à un sujet peut constituer une excellente option pour les étudiants après les études universitaires.
  • L’enseignement. Que ce soit la matière que vous avez étudiée ou une autre, l’enseignement est une carrière extrêmement gratifiante, et l’enseignement supérieur est un atout majeur pour se lancer dans ce domaine.
  • La programmation et le développement. En particulier si vous faites un doctorat en sciences qui implique un peu de coding, le développement de logiciels et la programmation sont de très bons choix de carrière.
  • La science et la recherche de données. Les compétences analytiques acquises au cours de vos études universitaires peuvent être transférables à d’autres domaines et se révéler précieuses pour une carrière en science de données, par exemple.

Du monde universitaire à l’entrepreneuriat

En fin de compte, Johannes n’a opté pour aucun de ces parcours professionnels. C’est par hasard qu’il s’est lancé dans l’entrepreneuriat.

Au cours de ses études pour enseigner la musique et la physique à Leipzig, il s’est retrouvé fauché et avait besoin d’un emploi. « C’est donc par pure coïncidence que je me suis retrouvé à travailler pour une start-up en phase de démarrage », a-t-il expliqué. Il n’était que le deuxième employé d’une toute petite équipe, dont les fondateurs étaient également physiciens.

 « Ça a déclenché un processus au cours duquel j’ai appris à connaître ce monde à part entière. Puis j’en suis arrivé à un point où je me suis dit, « Bon, c’est vraiment génial. Comment puis-je le faire moi-même ? », nous a-t-il confié. « C’est ainsi que j’ai découvert une passion pour les produits, la conception de choses et la recherche de solutions pour comprendre les problèmes des gens ». 

Nous avons demandé à Johannes ce qui le faisait spécialement craquer dans le monde de l’entrepreneuriat. « Je pense que c’est l’effet de levier dont vous bénéficiez », a-t-il expliqué. « Ce que je détestais dans le monde universitaire et dans les grandes entreprises, c’est qu’il y a tellement de politiques et de limites. Dans une start-up, à la base, si vous voulez essayer quelque chose, vous le faites, puis vous échouez, et vous recommencez, c’est une approche pratique, des itérations rapides que je trouve vraiment, vraiment super ».

Johannes a également souligné que l’entrepreneuriat correspondait vraiment à ses multiples intérêts. La nature interdisciplinaire de la création d’une entreprise en partant de zéro entraîne une diversification des tâches, ce qui convient à quelqu’un qui ne souhaite pas nécessairement suivre une seule passion en particulier. « Un jour, vous pouvez discuter avec des clients, le lendemain, vous travaillez sur les médias sociaux, le jour suivant, vous réfléchissez au design, et le quatrième jour, vous communiquez avec un développeur », a-t-il expliqué.

Quitter le monde universitaire peut s’avérer un défi de taille, a admis Johannes. Quand on a investi 5, 6 ou 7 ans de sa vie dans un domaine particulier, il peut être difficile de concéder qu’il est temps de passer à autre chose. Dans le monde universitaire, a-t-il expliqué, on considère généralement que le changement de cap et l’abandon d’un domaine constituent un échec. Mais Johannes est d’un avis différent : « Ce n’est pas un échec de tirer un trait sur le monde universitaire, car vous tirez certainement profit des expériences que vous avez vécue ».

Want to start and grow your own business? We have the perfect solution for you. We built a platform with over 17 courses designed by serial entrepreneurs to help you build a sustainable business. You will get access to hundreds of resources, tools, legal templates, and much more. Save time and money and become more successful by subscribing to our EWOR Platform. What are you waiting for?

Sign-up now!

A propos de EWOR

EWOR est une école conçue par les meilleurs professeurs, entrepreneurs, et leaders de l'industrie européens. Nous éduquons et encadrons de jeunes innovateurs pour les aider à créer des entreprises à succès.

En apprendre plus

Sommaire

Nos cursus

Fellowship

Un cursus exclusif et sponsorisé de 10 mois visant à vous aider à monter votre propre entreprise à impact.

En apprendre plus

Academy

Un cursus en ligne de 8 semaines pour apprendre comment monter une entreprise avec un impact environmental ou social positif et durable.

En apprendre plus

Platform

Apprenez à concevoir, prototyper, tester et lancer votre entreprise à impact avec plus de 17 leçons pour vous aider à commencer.

En apprendre plus

Abonnez vous à notre newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Suivez nous

About EWOR

EWOR is a school conceived by Europe’s top professors, entrepreneurs, and industry leaders. We educate and mentor young innovators to launch successful businesses.

Learn More

Our Programs

Fellowship

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Academy

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Platform

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses to help you start off.

Learn More

Newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Recommended

Les avantages d’un recrutement diversifié pour faire évoluer votre start-up

Si vous n’en êtes qu’au début de votre parcours d’entrepreneur, vous vous interrogez probablement sur...

Statuts des entreprises : Guide du droit des sociétés pour les débutants

Fonder sa propre entreprise, c’est enthousiasmant, n’est-ce pas ? Surtout si vous êtes sur le...

Comment se constituer un réseau en tant qu’entrepreneur

Bonjour ! Je suis Mona Ghazi, cofondatrice et PDG d’Optimo. Je suis passionnée par l’entrepreneuriat...

Pour une société meilleure grâce à la machine economy et au web 3.0

Si vous êtes doué en technologie et fasciné par le potentiel de cette dernière à...

Comment fonder une entreprise de biotechnologie en tant que doctorant

Êtes-vous un étudiant en technologie, en sciences de la vie ou en chimie, et porteur...

Comment identifier les start-ups à forte croissance, selon un expert

L’équipe EWOR s’est entretenue avec Ryo Kawashima, un professionnel de la finance fort de dix...

Follow Us

Want to start and grow your own business?

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses.

Get access to over 300 resources including pitch-decks, investor term sheets, and contracts.

Rate this article

daniel

Daniel Dippold

Michael