Sommaire

Êtes-vous un nouveau fondateur désireux de développer son entreprise, mais incertain quant à l’option de collecte de fonds à privilégier ?

Je m’appelle Philipp Merk, je suis un entrepreneur expérimenté et doté de sept ans d’expérience dans l’écosystème des start-ups. Je suis prêt à vous aider à déterminer la meilleure voie à suivre pour votre entreprise.

Tout d’abord, quelques mots à mon sujet. Ayant une formation technique en ingénierie et en science des données, j’ai abandonné le cursus du MIT avant de commencer mon master pour fonder ma propre entreprise. Telle est la passion que j’éprouve pour l’entrepreneuriat, et je n’ai jamais regretté ma décision !

J’ai pris part à une série de projets de toutes sortes, la plupart touchant aux nouvelles technologies et à l’innovation. J’ai fait mes débuts dans le développement de satellites, en mettant au point chez Airbus un satellite destiné à surveiller les émissions de gaz à effet de serre des pays. Je me suis rapidement lassé des structures d’entreprise et j’ai commencé à travailler pour une licorne allemande appelée Lilium.

Plus tard, conjointement avec trois cofondateurs, j’ai créé Loewi, une start-up dans le domaine de la santé qui vise à produire des vitamines personnalisées en fonction des tests sanguins des individus. La société a été vendue après trois ans de croissance, mais je participe à la transition et je suis également conseiller dans le cadre de différents projets de start-up.

Au cours de mon parcours d’entrepreneur, j’ai beaucoup appris sur la collecte de fonds et j’ai commis de nombreuses erreurs au fil du temps. J’espère que mes réflexions vous apporteront un éclairage et vous aideront à faire les meilleurs choix possibles pour votre entreprise !

Quelles sont les différentes options de collecte de fonds disponibles ?

Le premier obstacle à surmonter est celui du choix de la meilleure méthode de collecte de fonds pour vous et votre entreprise. Il existe de nombreuses options, mais elles ne conviennent pas toutes à toutes les entreprises.

Bootstrapping. Cela signifie essentiellement que vous autofinancez l’entreprise, la transformez en licorne, puis finissez par la vendre. Cette option est préférable si vous n’avez pas beaucoup de dépenses ou si vous disposez déjà d’un capital disponible grâce à vos propres fonds ou à vos amis et votre famille, à titre d’exemple.

Subventions et financements gouvernementaux. Les gouvernements prévoient souvent des programmes de soutien aux start-ups et à l’innovation, généralement dans le but de créer des emplois dans le pays. Ces programmes sont idéaux pour les créateurs d’entreprise qui poursuivent leurs études ou qui ne sont pas sûrs de vouloir se lancer à plein temps, car il s’agit d’une option à zéro risque.

Investisseurs providentiels. Ce sont des personnes fortunées ayant souvent déjà monté des entreprises, possédant de l’expérience dans un domaine particulier et souhaitant faire profiter d’autres fondateurs de leur argent et de leur expertise. Cette option est idéale pour une ronde plus petite que le capital-risque, ainsi que si vous avez besoin de conseils ou d’un mentor dans un secteur particulier.

Capital-risque (CR). Les capital-risqueurs disposent de « gros moyens » et ne prennent en compte que les grosses sommes (généralement pas moins de quelques centaines de milliers). C’est la meilleure option si vous avez une entreprise qui génère déjà pas mal de revenus et dispose de nombreux prospects, et que vous souhaitez en accélérer le développement.

Bootstrapping

Le bootstrapping est une solution intéressante si vous avez une idée d’entreprise qui n’est pas basée sur la recherche ou le développement de produits. Il peut s’agir, par exemple, d’un produit simple, comme une boisson que vous avez créée : vous n’aurez besoin de fonds que pour produire le premier lot et, partant de là, vous pourrez dégager rapidement des liquidités.

Un autre type d’entreprise pouvant faire l’objet de bootstrapping est celui des agences ou des cabinets de conseil, qui vendent leur temps et non des produits. Ces entreprises n’ont pas besoin d’évoluer aussi rapidement et vous devriez être en mesure de couvrir vos coûts avec un montant limité de fonds.

Il convient toutefois de signaler un bref avertissement concernant le bootstrapping. Après avoir géré et financé votre entreprise de cette manière pendant quelques années sans que cela ne fonctionne réellement, vous risquez d’être tenté de vous tourner vers d’autres sources de financement. Mais il faut être réaliste quant à ce point – votre entreprise a-t-elle simplement un problème ? Dans de nombreux cas, il est plus avantageux de réduire vos pertes avant de passer des semaines à faire de la prospection et des présentations.

Subventions et financements gouvernementaux

Cette option est bien adaptée aux fondateurs qui poursuivent leurs études et ne sont pas sûrs de vouloir se consacrer à 100% à une idée. La plupart des subventions et des financements gouvernementaux sont exempts de risque, ce qui signifie que vous n’avez pas à céder de fonds propres et que vous n’avez pas à les rembourser. Il s’agit donc d’un excellent moyen d’expérimenter et de tester le fonctionnement de votre entreprise, sans prendre de risque.

En Allemagne, il existe un système appelé [EXIST?]. Ce programme s’adresse spécifiquement aux nouveaux fondateurs et aux entreprises en phase de démarrage. Pour être éligible, il ne faut pas détenir d’entité existante (par exemple une GmbH) et vous devez soumettre une proposition de 30 pages. Si vous êtes retenu, vous bénéficiez de 125 000 EUR sur un an pour financer le prototypage, les salaires, etc.

Un équivalent au niveau de l’UE est le programme Euro Stars : grâce à une demande simple, en une seule étape, vous pouvez bénéficier d’un financement allant jusqu’à 500 000 EUR. Les conditions stipulent qu’une entité doit déjà être créée, car il vous faudra présenter des preuves de la situation financière de l’entreprise. Il s’agit donc d’une excellente option si votre start-up a quelques années d’existence et que vous souhaitez créer une nouvelle ligne de produits, à titre d’exemple.

Ces subventions varient d’un pays à l’autre, alors n’hésitez pas à vous renseigner sur les programmes spécifiques dans votre pays !

Investisseurs providentiels

Si vous cherchez à emprunter la voie du capital-risque, mais que vous êtes un nouveau fondateur, un investisseur providentiel est sans doute la meilleure option pour votre entreprise. Non seulement la relation avec un investisseur providentiel revêt un aspect plus personnel, mais celui-ci est généralement plus facile à joindre.

Comme indiqué plus haut, les investisseurs providentiels sont généralement des personnes qui ont déjà fondé des entreprises et qui souhaitent faire profiter les jeunes fondateurs de leur argent et de leur expertise. Dans l’idéal, l’investisseur providentiel avec lequel vous travaillez devrait opérer dans le même secteur que le vôtre, afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de ses connaissances. Un autre avantage est qu’il peut vous soutenir lors de vos prochaines rondes de financement, en vous présentant à des sociétés de capital-risque, à titre d’exemple.

Alors, comment s’y prendre pour trouver un investisseur providentiel prêt à soutenir votre entreprise ? Adressez-vous à d’autres fondateurs dans l’écosystème des start-ups ; il est fort probable qu’ils disposent d’un tableau Excel regorgeant de noms d’investisseurs providentiels et de coordonnées. Sur la base de vos recherches et de ce tableau tant convoité, identifiez les personnes qui pourraient vous convenir et contactez-les sur LinkedIn. Soyez honnête et direct sur ce que vous voulez, demandez-leur de vous rencontrer pour prendre un café et créez une relation personnelle.

Ce qu’il faut garder à l’esprit concernant les investisseurs providentiels, c’est la fixation d’un montant minimum pour les contributions. Certes, il peut être tentant de permettre à davantage de personnes d’investir 5 000 ou 10 000 euros par-ci par-là, mais cela peut nuire à l’image de votre entreprise. Les investisseurs voient d’un mauvais œil une table d’investissement surchargée, c’est pourquoi le fait d’avoir un nombre réduit d’investisseurs incitera les investisseurs providentiels ciblés à se sentir plus impliqués dans votre entreprise.

Capital-risque

Examinez attentivement vos options avant de décider de vous lancer dans la voie du capital-risque. Le travail à fournir est considérable et souvent peu rémunérateur.

Les sociétés de capital-risque investissent essentiellement dans des centaines d’entreprises, dans l’espoir qu’au moins une d’entre elles puisse leur rapporter la totalité du fonds. Votre entreprise doit donc présenter un potentiel de rendement suffisant pour que le fonds s’y intéresse. Ce concept est désigné sous le nom de distribution de la loi de puissance ; les sociétés de capital-risque examinent votre entreprise aujourd’hui, estiment où elle en sera dans cinq ans, quelle sera leur participation dans l’entreprise à cette date et si cette contribution est suffisante pour récupérer la totalité du fonds.

Si vous envisagez de faire appel à des investisseurs en capital-risque pour lever des fonds, demandez-vous si votre produit nécessite un développement intensif. Si c’est le cas, adressez-vous aux sociétés de capital-risque. Si vous avez atteint l’adéquation produit-marché, si votre boîte de réception déborde de prospects sans qu’il soit nécessaire de recourir au marketing et si vous avez simplement besoin de vous développer aussi vite que possible, alors le capital-risque est la voie à suivre. En substance, le capital-risque vous assure la rapidité nécessaire pour faire évoluer votre entreprise.

Want to start and grow your own business? We have the perfect solution for you. We built a platform with over 17 courses designed by serial entrepreneurs to help you build a sustainable business. You will get access to hundreds of resources, tools, legal templates, and much more. Save time and money and become more successful by subscribing to our EWOR Platform. What are you waiting for?

Sign-up now!

A propos de EWOR

EWOR est une école conçue par les meilleurs professeurs, entrepreneurs, et leaders de l'industrie européens. Nous éduquons et encadrons de jeunes innovateurs pour les aider à créer des entreprises à succès.

En apprendre plus

Sommaire

Nos cursus

Fellowship

Un cursus exclusif et sponsorisé de 10 mois visant à vous aider à monter votre propre entreprise à impact.

En apprendre plus

Academy

Un cursus en ligne de 8 semaines pour apprendre comment monter une entreprise avec un impact environmental ou social positif et durable.

En apprendre plus

Platform

Apprenez à concevoir, prototyper, tester et lancer votre entreprise à impact avec plus de 17 leçons pour vous aider à commencer.

En apprendre plus

Abonnez vous à notre newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Suivez nous

About EWOR

EWOR is a school conceived by Europe’s top professors, entrepreneurs, and industry leaders. We educate and mentor young innovators to launch successful businesses.

Learn More

Our Programs

Fellowship

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Academy

An exclusive 10-month, fully-sponsored, program designed for aspiring entrepreneurs who want to make the world a better place.

Learn More

Platform

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses to help you start off.

Learn More

Newsletter

Don’t miss out on future content and subscribe to our newsletter!

Recommended

Pour une société meilleure grâce à la machine economy et au web 3.0

Si vous êtes doué en technologie et fasciné par le potentiel de cette dernière à...

De la création au coaching d’entreprises

Vous êtes un entrepreneur intéressé par le coaching de fondateurs ? Vous avez de la...

Comment devenir un créateur de contenu à succès

Avez-vous l’intention de vous lancer dans la création de contenu, ou êtes-vous déjà dans cette...

Comment fonder une entreprise de biotechnologie en tant que doctorant

Êtes-vous un étudiant en technologie, en sciences de la vie ou en chimie, et porteur...

Comment identifier les start-ups à forte croissance, selon un expert

L’équipe EWOR s’est entretenue avec Ryo Kawashima, un professionnel de la finance fort de dix...

Comment acquérir vos premiers clients en tant que fondateur d’une startup

En tant que fondateur, vous disposez sans doute d’une idée d’entreprise extraordinaire et des compétences...

Follow Us

Want to start and grow your own business?

Learn how to conceive, prototype, test, and launch an impactful venture with over 17 courses.

Get access to over 300 resources including pitch-decks, investor term sheets, and contracts.

Rate this article

daniel

Daniel Dippold

Michael